Libres enfants de Summerhill par Alexander S. NEILL

Libres enfants de Summerhill

Titre de livre: Libres enfants de Summerhill

Éditeur: La Découverte

ISBN: 2707142166

Auteur: Alexander S. NEILL


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Libres enfants de Summerhill.pdf - 45,563 KB/Sec

Mirror [#1]: Libres enfants de Summerhill.pdf - 50,962 KB/Sec

Mirror [#2]: Libres enfants de Summerhill.pdf - 40,254 KB/Sec

Alexander S. NEILL avec Libres enfants de Summerhill

Tandis que la doctrine classique conçoit la discipline comme le moyen de l'instruction, Neill défend l'idéal d'une école où l'enfant puisse librement exercer ses facultés et choisir selon ses penchants son objet d'étude. Cet enseignement à la carte, fait pour des élèves dont la spontanéité créatrice aurait été brisée par les contraintes des programmes d'institutions normatives, aurait trouvé, dans le centre de Summerhill, l'occasion d'une expérimentation inédite et réussie. Relatant de nombreux sauvetages pédagogiques, l'auteur ne prétend pas néanmoins universaliser un modèle d'éducation.

Livre-culte d'adolescents et de pédagogues à la recherche d'innovations, cet ouvrage porte l'empreinte d'une idéologie libertaire, devenue dominante depuis 1968. La dénonciation de la violence institutionnelle est au centre de cet ouvrage. Or, le problème central de l'école est désormais moins l'excès d'autorité que son dépérissement. Aujourd'hui, ce témoignage suscitera des réflexions contradictoires sur les choix pédagogiques : que choisir entre la liberté et la contrainte ? --Paul Klein

Livres connexes

Tandis que la doctrine classique conçoit la discipline comme le moyen de l'instruction, Neill défend l'idéal d'une école où l'enfant puisse librement exercer ses facultés et choisir selon ses penchants son objet d'étude. Cet enseignement à la carte, fait pour des élèves dont la spontanéité créatrice aurait été brisée par les contraintes des programmes d'institutions normatives, aurait trouvé, dans le centre de Summerhill, l'occasion d'une expérimentation inédite et réussie. Relatant de nombreux sauvetages pédagogiques, l'auteur ne prétend pas néanmoins universaliser un modèle d'éducation.

Livre-culte d'adolescents et de pédagogues à la recherche d'innovations, cet ouvrage porte l'empreinte d'une idéologie libertaire, devenue dominante depuis 1968. La dénonciation de la violence institutionnelle est au centre de cet ouvrage. Or, le problème central de l'école est désormais moins l'excès d'autorité que son dépérissement. Aujourd'hui, ce témoignage suscitera des réflexions contradictoires sur les choix pédagogiques : que choisir entre la liberté et la contrainte ? --Paul KleinTandis que la doctrine classique conçoit la discipline comme le moyen de l'instruction, Neill défend l'idéal d'une école où l'enfant puisse librement exercer ses facultés et choisir selon ses penchants son objet d'étude. Cet enseignement à la carte, fait pour des élèves dont la spontanéité créatrice aurait été brisée par les contraintes des programmes d'institutions normatives, aurait trouvé, dans le centre de Summerhill, l'occasion d'une expérimentation inédite et réussie. Relatant de nombreux sauvetages pédagogiques, l'auteur ne prétend pas néanmoins universaliser un modèle d'éducation.

Livre-culte d'adolescents et de pédagogues à la recherche d'innovations, cet ouvrage porte l'empreinte d'une idéologie libertaire, devenue dominante depuis 1968. La dénonciation de la violence institutionnelle est au centre de cet ouvrage. Or, le problème central de l'école est désormais moins l'excès d'autorité que son dépérissement. Aujourd'hui, ce témoignage suscitera des réflexions contradictoires sur les choix pédagogiques : que choisir entre la liberté et la contrainte ? --Paul Klein